de 0 à 3600m

article en cours de rédaction

 

Des plages, comme Legzira avec les arches qui semblent sur le point de s'écrouler tant la masse énorme repose sur de frêles pieds, ou alors des sommets, comme le Toubkal...on peut vadrouiller de 0 à 3500 mètres (plus haut, ce n'est plus de la randonnée, c'est de l'alpinisme)

 

Evidemment il faut, dans le cas d'une priorité ciel et astro, choisir où et quand.

 

Malheureusement, pour celles et ceux d'astrams qui préfèrent mer à montagne, le vent et - phénomène étonnant - la brume marine viennent jouer les troubles-fête pour les nuitées à fond la caisse astro.

 

Pour celles et ceux qui préfèrent mer à montagne tout court sans trop se soucier de quelle étoile serait la plus plus faible qu'on serait capable d'observer, je connais quelques coins où vous allez déguster du poisson comme nulle part ailleurs!

 

 

Des montagnes, comme le Toubkal, et l'Oukaïmeden, bien connu des astronomes.

On a là l'observatoire universitaire de Marrakech.

Une visite peut s'organiser, ainsi qu'au nouveau T600 à Marrakech (pour du planétaire, juste avant de prendre l'avion)

 

Ah oui, le site de l'E-ELT! Enfin, c'était le site proposé par le Maroc, qui n'a pas décroché le contrat face au Chili...

 

Un article bientôt à ce propos, pour mieux expliquer les propos dans "météo et qualité du ciel".

Toujours est-il qu'aller observer le ciel depuis l'endroit où potentiellement, il y aurait le plus grand télescope jamais construit, ça fait bien sur le CV d'un astram. 

 

 



02/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres